Arrow : Critique
Scénario9.5
Jeu des acteurs 9.1
Doublage8
8.9Note Finale
Note des lecteurs: (4 Votes)
7.7

Arrow : La série du moment

Après Batman, Superman ou Spiderman c’est à « Green Arrow » de subir une adaptation sur nos écrans. L’intérêt premier pour le publique assez néophyte, reste tout simplement de découvrir un petit peu plus de ce personnage qui reste finalement plus méconnu que ces compatriotes cités ci-dessus. Je me suis donc lancé dans la saison 1 et 2 ainsi que de ses quarantes-six épisodes sans vraiment savoir à quoi je devais m’attendre.

Chaque épisode des deux premières saisons reste mouvementé et divisé en deux histoires : On suit les aventures actuelles d’Oliver Queen dans sa quête, mais on revient également sur l’île ou il a été bloqué durant ces cinq dernières années, afin de mieux connaître son parcours et son histoire. Passant de l’un à l’autre avec intelligence, et ayant placé ces flash-back avec parcimonie, le spectateur se retrouve à suivre deux histoires qui se complètent sans jamais se faire concurrence, et qui donnent un rythme naturel aux épisodes, comme à la saison.

En ce qui concerne l’histoire sur l’île elle nous est racontée de manière lente et nous sert finalement de fil rouge pour comprendre au fur et à mesure des aventures d’Oliver sa psychologie. On rentre dans son intimité puisqu’il refuse à son retour d’expliquer à ses proches ce qui s’est passé sur cette île et met pourtant le spectateur dans la confidence.

De plus certains acteurs du casting sont très connus comme pour l’acteur John Barrowman qui joue le rôle de Merlin (un méchant pour une fois … ), que les fans des séries Torchwood et Dr. Who auront très certainement reconnu …

Pour ce qui est des histoires se déroulant dans le « présent » d’Oliver elles sont bien plus traditionnelles avec une histoire générale qui va là aussi nous servir de fil rouge tout au long de la saison (avec des sortes de « grands méchants »), et de plus petites histoires qui vont être là pour agrémenter et varier tel ou tel épisode, faisant intervenir différents personnages qui prendront pour certains une réelle importance, et un renforcement de leur rôle tout au long des vingt-trois premiers épisodes.

La diffusion aux États-Unis en est à la troisième saison, vivement que l’on puisse suivre la suite de ses aventures …

A propos de l'auteur

Serge Klinkenberg

Secrétaire et rédacteur de L'Univers Des Séries ASBL

Articles similaires

4 Réponses

  1. Avatar
    Angie1993

    J’adore cette série, mais je l’ai trouvée un peu longue par moment, voir barbant…. on s’attend à certaine chose. Mais je vais la reprendre !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.