Stranger Things

1983, à Hawkins dans une banlieue d’Indiana, le jeune garçon Will Byers (Noah Schnapp) disparaît. Sa mère Joyce Byers (Winona Ryder), le chef de police Jim Hopper (David Harbour) un ivrogne au passé tragique, mènent l’enquête. Les amis de Will, Mike (Finn Wolfhard), Dustin (Gaten Matarazzo) et Lucas (Caleb McLaughlin), se lancent de leur côté à sa recherche. Les mystères et les énigmes s’accumulent alors que la recherche du chef Hopper le conduit à un centre de recherche voisin.

Alors que Joyce commence à croire que son fils communique avec elle d’un autre plan d’existence. Les garçons rencontrent une jeune fille dans les bois, avec le chiffre onze (Millie Bobby Brown) tatoué sur son poignet, que Will surnomme Elfe.

Tout démarre avec une première saison de huit épisodes cette année. Il faut reconnaître que les fans de Stephen King retrouveront ici le même genre de mise en scène et d’esthétique. Par exemple dans les titres « chapitre » qui débutent chaque épisode. Cependant, il est facile d’oublier que Stranger Things n’est pas adapté d’un roman de Stephen King. Ross et Matt Duffler sont scénaristes et réalisateurs de cette nouvelle série produite par Netflix.

Les références aux années 70 et 80 sont nombreuses. De Aliens au Goonies, ou de Firestarter à Rencontre du troisième type. Pour conclure, cela en fait une excellente série à suivre en 2017…

Neuf nouveaux épisodes sont prévus pour 2017.

 

A propos de l'auteur

Marc

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.