Dory est de retour sur grand écran le 22 juin

Si vous avez des enfants ou si tout simplement comme moi vous aimez les films d’animation, vous connaissez plus que sûrement Dory cette dame poisson chirurgien bleue et jaune, pétillante, bavarde, joviale et atteinte « d’un trouble de la mémoire immédiate » comme elle le dit elle-même. Un peu comme nous tous ces jours où on est trop fatigué ou qu’on a la tête ailleurs et que la tasse de café à peine posée on se met à la chercher dans tous les coins, où on cherche toute la journée ses clefs, son gsm, ses lunettes – « mais si je te jure, je les ai vu il n’y a pas cinq minutes ! », où on a l’impression d’avoir perdu sa tête aussi parfois …

Dory vit son trouble de la mémoire comme un handicap, mais aux yeux du public c’est ce qui la rend très attachante au point que ce personnage comptabilise 25 millions de likes sur Facebook.

Il aura fallu treize ans après la sortie du film « Le monde de Nemo » pour que ce deuxième film sorte sur les écrans. Le réalisateur Andrew Stanton a très longtemps refusé de faire une suite : « Ils vécurent encore longtemps heureux. Un point c’est tout. » était sa réponse aux fans qui la lui réclamaient. Jusqu’au jour où, lui aussi, a fini par se demander ce qu’il était advenu de Dory, Marin et Nemo. Il a donc rameuté toute l’équipe du premier film pour imaginer cette suite.

Ainsi donc nos trois héros vont partir à la recherche du passé de Dory. Pourra-t-elle retrouver ses souvenirs ? Qui sont ses parents ? Et où a-t-elle bien pu apprendre à parler la langue des baleines ? Ça nous promet encore de belles aventures.

Je suis sûre qu’on retrouvera cet humour présent dans les films Pixar qui fait que les « grands enfants » accompagnent bien volontiers les plus petits au cinéma.

A propos de l'auteur

Liliane Gelon

Articles similaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.